Attention ! Monoxyde de Carbone

S’il fait encore trop peu parler de lui, le monoxyde de carbone sévit chaque année, intoxiquant des dizaines de personnes dans la région. Une fois inhalé, il vient se fixer sur l’hémoglobine du sang pour prendre la place de l’oxygène, causant ainsi l’asphyxie.

Sa fourberie va plus loin car ce gaz toxique ne se voit pas, ne se sent pas et seuls les premiers symptômes révèlent sa présence : maux de tête, vertiges, nausées, vomissements, l’action du CO peut être très rapide et sa victime peut perdre connaissance en quelques minutes !

Des gestes simples existent pour prévenir d’une intoxication :
faire ramoner mécaniquement tous les conduits de fumées chaque année, faire vérifier les installations de chauffage par un professionnel, aérer quotidiennement, ne pas utiliser de chauffage d’appoint plus de 2h en continu et ne surtout pas boucher les systèmes de ventilation. Adoptez les bons réflexes !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur le site

Les conseils
Pour limiter les risques d’intoxication au monoxyde de carbone au domicile, il convient de :

- avant chaque hiver, faire systématiquement vérifier et entretenir les installations de chauffage et de production d’eau chaude et les conduits de fumée par un professionnel qualifié ;
- tous les jours, aérer au moins dix minutes, maintenir les systèmes de ventilation en bon état de fonctionnement et ne jamais boucher les entrées et sorties d’air ;
- respecter les consignes d’utilisation des appareils à combustion : ne jamais faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu ;
- placer impérativement les groupes électrogènes à l’extérieur des bâtiments ; ne jamais utiliser pour se chauffer des appareils non destinés à cet usage : cuisinière, brasero, barbecue, etc.